Habitat regroupé, impact social et environnemental

Le projet innovant imaginé à Nazelles Négron (37) associe la dimension sociale, en impliquant les habitants en amont du projet, mais également la dimension environnementale par le mode constructif retenu.

 

La Mairie, La Foncière Chênelet, Béguinage & Compagnie et le gestionnaire le Relais 18 sont pleinement impliqués dans ce projet qui verra début 2018 les fruits du travail réalisé. Les premiers habitants seront les ambassadeurs de ce mode de vie communautaire où l’entraide et la solidarité sont au cœur du bien-vivre ensemble.

Nazelles Negron

La commune de Nazelles-Negron compte 3600 habitants. Voisine d’Amboise, dans le Val de Loire, elle se situe à 25 km à l’est de Tours. Le constat fait par la municipalité présente une carence en logements pour le public senior, et une volonté exprimée massivement par les personnes retraitées de rester sur la commune pour maintenir les liens sociaux et garder leurs habitudes de vie. Il y a une volonté de rester le plus longtemps possible « acteur de sa vie, et non patient-client d’une structure médico-sociale ».

La commune a fait le choix de s’associer avec un bailleur social du Pas de Calais, La Foncière Chênelet, qui permet aux locataires de réaliser de fortes économies de consommations (énergies et fluides), et construit les logements avec des matériaux sains et naturels.

Le projet d’innovation sociale

Le projet social s’est naturellement orienté vers les personnes âgées, et la commune a fait le choix d’être accompagnée pour répondre aux besoins des habitants, et faire en sorte qu’ils s’approprient le projet. Un comité de pilotage social a été constitué dès le début de l’opération.

En juin 2017, les porteurs du projet conviennent de travailler avec Béguinage & Compagnie, Assistance à Maitrise d’Usage qui facilite l’implication des seniors dans les projets d’habitat regroupé par une méthode qui prend en compte la spécificité du public âgé. Les premiers RDV avec les habitants candidats sont pris en juin et juillet. Les ateliers d’élaboration du projet de vie et de co-conception des espaces communs sont planifiés entre septembre 2017 et janvier 2018. Les parties prenantes (service social de la Mairie, associations locales, gestionnaire, etc…) seront également impliquées dans les ateliers pour être au plus proche des besoins des habitants…

L’objectif : Fédérer les acteurs du bien-vieillir ensemble sur le territoire.

 

 

Un projet à suivre dans nos actualités

 

 

Share Button
2 Responses
Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *