Situations de fragilité et risques de rupture

fragilite isolement beguinageLes organismes de la sécurité sociale (maladie et retraite) ont souhaité repérer les risques auprès des personnes les plus vulnérables, et elles ont instauré un véritable processus d’observation et de détection des fragilités de leurs ressortissants.

(source : étude atlas-situations-fragilité, assurance retraite – assurance maladie, 2014)

 

Le premier processus consiste à détecter des personnes dont certains critères (ressources faibles, âge, ..) indiquent une fragilité potentielle, le second processus réside dans la faculté d’identifier les territoires dits « fragiles »

« L’âge est un facteur d’accélération d’inégalités sociales et de santé qui entrainent un risque accru de perte d’autonomie ». Le repérage des risques de fragilité donne l’opportunité d’infléchir le processus de dépendance qui, une fois installé, est le plus souvent irréversible. La capacité à identifier des profils fragiles est donc essentielle pour développer des modèles de prévention adaptés et des parcours associés…

Dans la région Nord-Picardie, les enjeux sanitaires et sociaux sont plus prononcés qu’en moyenne nationale. De plus, 13 % des 60-74 ans vivent sous le seuil de pauvreté. Les personnes âgées qui vivent à leur domicile, représentant 72 % de la population étudiée, sont souvent seules. Il s’agit majoritairement des femmes.

La CARSAT a entrepris des actions qui visent au maintien du lien social et à la prévention de la dépendance. Ces actions ont montré leur impact sur la prévention de l’isolement et l’implication des seniors dans la vie locale.

L’habitat intermédiaire en béguinage peut être une opportunité supplémentaire pour favoriser ces liens…

pour en savoir davantage…

Share Button
Leave a Reply