En période de confinement, quelle vie dans un habitat groupé… ?

Comment vivent les personnes retraitées d’un habitat groupé dans cette période de confinement ? Quelles leçons en tirent-elles ? En quoi un habitat groupé se différencie-t-il d’un autre ?

Mais… qu’est-ce qu’un habitat groupé ?

En alternative aux 2 pôles privilégiés par les politiques de la prise en charge de la perte d’autonomie, il existe une alternative : Que nous les appelions habitats inclusifs, participatifs ou intergénérationnels, ces habitats regroupés apportent des réponses reconnues par le législateur. Notamment, ils apportent une réponse aux besoins des personnes âgés qui ne souhaitent plus ou ne peuvent plus continuer à résider dans leur domicile classique.

beguinage nord

Béguinage à Bondues (59) Notre Logis

L’habitat alternatif constitue ainsi une offre résidentielle répondant à 3 critères. Ces habitats doivent proposer un logement fonctionnel pérennisant le sentiment du chez-soi. Ils doivent faciliter l’accès aux services. Enfin, ils doivent constituer un lieu de vie affilié à un collectif qui soutient les relations sociales. Sce: Conseil de l’âge

Chez Béguinage & Cie, nous souhaitons créer cette dynamique collective dans les mois qui précèdent l’entrée des habitants dans leur logement. Ainsi, nous facilitons le #MieuxVivreEnsemble dans des habitats regroupés, qui brisent l’isolement et permettent de prévenir la perte d’autonomie. Enfin, le collectif des habitants peut s’organiser et faciliter l’accès aux services du quotidien mais aussi l’intervention des services médico-sociaux.

Quel vécu du confinement dans les habitats groupés ?

Dans cette période de confinement que nous vivons, nous avons pris des nouvelles des habitants que nous avions accompagné en 2018 à Nazelles-Négron. Ils sont 13 habitants installés depuis 2 ans dans cet habitat groupé porté par la Foncière Chênelet. Tous vont plutôt bien, et prennent leur mal en patience. Les activités en commun sont bien-sûr annulées, mais l’impression d’isolement n’est pas ressentie. « Les voisins sont là, présents mais discrets… et toujours aussi sympathiques et aidants. Nous sommes loin d’un monde individualiste et anonyme ! »

Les habitants développent le #MieuxVivreEnsemble, un état d’esprit où chacun garde son autonomie mais reste attentif à son voisin. « Il y a des Hauts et des Bas, mais c’est surtout des Hauts. En effet, ça fait du bien d’avoir de bons voisins, cela aide à vivre malgré des soucis de santé…» Le sentiment de sécurité est également bien présent, même si certains s’inquiètent de l’après… La période post-confinement interroge déjà, car l’appréhension de tomber malade subsiste.

Et demain ?

Nous pouvons compter sur le dynamisme des habitants pour retrouver un rythme de vie conciliant convivialité et prévention. L’esprit de famille perdure malgré le confinement dans chaque appartement, l’envie de faire ensemble est très forte. Le parcours que Béguinage & Cie a animé dans les mois qui ont précédé l’emménagement restent fortement présent dans les esprits. « Nous avions eu un bon maitre d’école, qui nous a aidé à imaginer la vie en habitat groupé… et à discerner sur le bien-fondé de cette organisation. La charte que nous avons rédigée est un socle pour nos relations. Cela nous permet de traverser cette crise, et d’envisager la suite… »

beguinage compagnie Cie

Merci à chacun des habitants du temps qu’ils m’ont consacré pour échanger, partager leur quotidien, et évoquer leurs interrogations… Merci à la Mairie de Nazelles-Négron et à la Foncière Chenelet de leur confiance.

En cette période bien particulière, prenez tous soin de vous et de vos proches !

Jean-François,

Share Button
Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.